La santé des mères et des nouveau-nés : 1ers résultats de l’enquête nationale périnatale 2016

11 octobre 2017 | Actualités scientifiques |

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publient les premiers résultats de l’enquête nationale périnatale 2016.

Ce rapport décrit l’état de santé des mères et des nouveau-nés, leurs caractéristiques, et les pratiques médicales durant la grossesse et au moment de l’accouchement, ainsi que les lieux d’accouchement et l’environnement des naissances. Les résultats présentent une description de la situation en 2016 et les évolutions depuis la précédente enquête nationale périnatale de 2010.

Qu’en est-il de l’allaitement depuis 2010?

« La fréquence de l’ allaitement maternel exclusif durant le séjour à la maternité a diminué de manière importante entre 2010 et 2016, de 60 % à 52 % ; de plus, l’allaitement maternel à la maternité, qu’il soit exclusif ou mixte, a légèrement diminué, de 68 % en 2010 à 66 % en 2016.

« L’allaitement maternel à la maternité, exclusif ou non […] reste faible en comparaison des autres pays européens (EUROPERISTAT, 2013). L’évolution la plus marquante concerne l’allaitement maternel exclusif : il avait augmenté à partir de 1995 (Blondel etal., 2012), et a baissé de manière importante entre 2010 et 2016, passant de 60,3 % à 52,2 %. Cette évolution pourrait être expliquée par une évolution des préférences des femmes entre les deux enquêtes ; elle met en avant la nécessité de poursuivre une politique active en faveur de l’allaitement maternel et de réfléchir à l’organisation du soutien à l’allaitement en suites de couches. »

« En 2016, un peu moins de 70 % des services déclaraient avoir au moins une personne référente pour l’aide à l’allaitement au sein de la maternité (consultante en lactation certifiée IBCL et / ou professionnel titulaire d’un diplôme universitaire ou interuniversitaire), mais les données de l’ENP ne permettent pas de connaître les disponibilités de ces professionnels dans les services. »

L’allaitement chez les femmes en situation précaire

« Ces femmes sont moins nombreuses à adopter un allaitement maternel exclusif : 44,1 % contre 53,3 % ».

Disparités régionales

« La proportion de nouveau-nés allaités à la maternité (allaitement maternel exclusif ou mixte) varie de manière très importante entre les régions. La part des nouveau-nés allaités est très inférieure au taux moyen national dans trois régions : les Hauts-de-France (53,4 %), la Bretagne (57,8 %) et les Pays de la Loire (58,2 %). Les régions où le taux d’allaitement maternel est le plus élevé sont la région parisienne (76,9 %, dont 79,6 % de nouveau-nés allaités à Paris), la région PACA (72,1 %) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (71,1 %, dont 75,2 % dans le département du Rhône). »

« Les DROM se distinguent de la métropole par une fréquence beaucoup plus élevée de nouveau-nés allaités en maternité : 83,3 % d’entre eux sont allaités (dont 58,0 % de manière exclusive) contre 67,7 % en métropole ».

D’autres indicateurs à découvrir dans le rapport complet

Lire le rapport complet et la synthèse des résultats

  • Essai de mise au sein dans les 2 premières heures de vie : 65% en 2016 (63,3% en 2010) p.122
  • Mode d’alimentation selon la situation du ménage vis-à-vis de l’emploi (p.129)
  • Comparaisons régionales : allaitement exclusif ou mixte à la maternité (p.149)
  • Aide à l’allaitement et préparation de la sortie selon le type d’autorisation des maternités en 2016 (p.231)
  • Aide à l’allaitement et préparation de la sortie selon la taille des maternités en 2016 (p.233)
Publié par : VM, documentaliste IPA

Mots clés : , , , ,

Articles en lien

  • Protocole clinique #3 de l’Academy of Breastfeeding Medicine : suppléments alimentaires chez le nouveau-né allaité, né à terme et en bonne santé, révisé en 2017

    Information sur ce document : Un des objectifs principaux de L’Academy of Breastfeeding Medicine est le développement de protocoles cliniques […]

    Lire la suite >
  • L’impact de la césarienne sur l’initiation, la durée et les difficultés de l’allaitement dans les quatre premiers mois du post-partum.

    Au Canada, le taux de césarienne est supérieur aux recommandations de l’OMS en 2009. Or, on sait que des les […]

    Lire la suite >
  • Bibliographie de ressources Cochrane sur la promotion de l’allaitement

    Le soutien de l’allaitement maternel est une question de santé publique à forte étendue. Non seulement l’allaitement a des effets […]

    Lire la suite >