10 stratégies pour soutenir les familles LGBTQI+

ILCA nous présente dix stratégies pour mieux soutenir les familles LGBTQI+ ou queer en tant que professionnel·le de santé

Ces propos viennent du webinar ILCA “Care of the Same Sex Family”, assuré par Dr Diane DiTomasso en octobre 2019. Elle propose dix questions à vous poser pour déterminer si vous soutenez bien la communauté, et comment perfectionner vos pratiques.
Nous vous les avons traduits ici :

Avez-vous des préjugés implicites ?

La première chose à faire est d’examiner ses propres attitudes, surtout celles que l’on a inconsciemment. Si des proches ont communiqué de mauvaises attitudes vis-à-vis de la communauté queer, peut-être que cela influence votre pratique, même si cela n’est pas en lien avec vos propres croyances.
Considérez bien votre attitude, verbale ou non, et les signaux que vous pouvez envoyer.

Connaissez vous bien les termes et les concepts LGBTQI+ ?

Connaître les bons termes à utiliser montre que vous vous engagez à procurer des soins et du soutien respectueux. Quelques termes à comprendre :

L’orientation sexuelle se rapporte à l’attraction sexuelle et émotionnelle aux autres.
L’identité de genre est l’expérience individuelle du genre d’une personne. Il peut être homme, femme, les deux, aucun…
Lorsque l’identité de genre d’une personne correspond au genre qu’on lui a assigné à sa naissance, cette personne est cisgenre. Lorsque l’identité ne correspond pas au genre assigné à la naissance, la personne peut se considérer transgenre. La fluidité de genre signifie que le genre n’est pas fixe et qu’une personne peut s’identifier homme à un moment, femme à d’autres, etc.
Enfin, l’utilisation des bons pronoms est très important dans la communauté LGBTQI+. Demandez aux personnes quels pronoms elles utilisent et respectez leur choix.

Pour le vocabulaire en anglais, ILCA a partagé un glossaire de termes LGBT pour les professionnels de santé, réalisé par le National Health Education Center.
Pour le vocabulaire en français, QueerParis a un glossaire très complet de tous les termes et concepts de la communauté. Pour les bases à savoir, nous vous proposons de visiter le glossaire de RAINBOW.

Quels sont les messages envoyés par votre environnement de travail et vos papiers administratifs ? 

Evitez d’utiliser des termes trop genrés, ou n’incluant qu’un seul genre. Faites en sorte que vos papiers incluent toutes les formes de familles (homoparentales par exemple), d’identités de genre et d’orientations sexuelles. Par exemple, à la place de demander “Etes vous homme ou femme?”, demandez “Quel est votre genre?” et laissez les répondre librement.
Pensez également, si vous le pouvez, à mettre en place des toilettes non genrées.

Êtes-vous ouvert·e et digne de confiance ?

Les personnes LGBTQI+ peuvent être réticentes à partager des informations personnelles par peur de discrimination ou de recevoir une qualité des soins compromise. Encouragez les conversations, montrez que vous les soutenez, que vous comprenez la possible difficulté de leur expérience.
Si vous n’êtes pas sûr·e·s de quoi dire, demandez-leur d’en parler plus en profondeur. La clé est d’avoir une communication claire, sans jugement, pour qu’elles se sentent en sécurité.

Faites vous des suppositions quand vous voyez vos clients ou patients ?

Supposer une identité de genre ou orientation sexuelle se fait constamment, de partout. Mais ceci peut conduire à des fausses manœuvres involontaires (par exemple, demander à une femme mariée de parler de son mari alors qu’elle est mariée à une femme). Si cela arrive, faites en sorte de vous excuser et passez à autre chose. Ça ne doit pas devenir tout ce que la personne retiendra de l’interaction.
La meilleure façon d’éviter les suppositions et d’utiliser un langage inclusif : Êtes-vous en couple ? Avez-vous un ou une compagne ? Parlez-moi de votre famille…

Connaissez-vous les préoccupations cliniques uniques à la population queer ?

L’anxiété, la dépression et l’utilisation de substances sont statistiquement plus courantes dans la population LGBTQI+. D’autres problèmes le sont aussi comme la violence conjugale ou sexuelle. Disposer des soins de qualité signifie être au courant de ce genre de statistiques.

Votre lieu de travail évoque-t-il l’invisibilité ?

Faire en sorte que les personnes LGBTQI+ font bien partie de votre communauté est une étape importante. Il faut soutenir et recruter des personnes qui s’identifient ouvertement en tant que queer ou LGBTQI+ quand on peut.
Par ailleurs, pensez à mettre en avant la présence des personnes queers dans des affiches, posters, photos ou autre matériel à votre disposition. “Ils font toute la différence”, dit Diane DiTomasso.

Soutenez-vous la recherche ?

D’autres études sont nécessaires pour examiner l’impact de la discrimination et les préjudices portées au personnes LGBTQI+ et leurs familles, mais aussi pour se concentrer sur les besoins en santé qui sont uniques à ces groupes de population.

Êtes vous un·e allié·e ?

Peut-être que vous n’êtes pas membre de la communauté LGBTQI+, mais vous pouvez être allié·e” dit DiTomasso. Cela signifie que vous défendez et soutenez les droits des minorités. Vous répondez aux attitudes anti-LGBTQI+, vous faites savoir que vous n’acceptez pas l’homophobie ou la transphobie.

Continuez d’en apprendre sur le sujet pour mieux soutenir les familles LGBTQI+

ILCA. Ten Strategies for Supporting LGBTQIA Families [en ligne]. Disponible sur : https://www.lllfrance.org/vous-informer/actualites/1816-une-premiere-pharmacie-francaise-amie-des-bebes (consulté le 10/02/2020).

DiTomasso D. Care of the Same Sex Family. ILCA Webinar, 2019. Accès en ligne : https://learning.ilca.org/products/webinar-care-of-the-same-sex-family

Pour aller plus loin  :

*Ces articles sont disponibles sur demande chez IPA.

Les documents sont consultables sur place sur RDV ou en prêt pour les adhérents.
Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA.

10 étapes pour un allaitement réussi - IPA
Publié par : EB, Documentaliste IPA.
Soutenir les familles LGBTQI+

Mots clés : ,

Articles en lien

  • Protocole clinique #33 de l’Academy of Breastfeeding Medicine : Soutien à l’allaitement chez les lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres, queer, en questionnement et autres

    Le protocole clinique #33 de l’Academy of Breastfeeding Medicine porte sur le soutien à l’allaitement chez les lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, […]

    Lire la suite >
  • IHAB Recommandation 5 : information aux mères sur la pratique de l’allaitement au sein

    Le label IHAB Le label IHAB est un label de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF International […]

    Lire la suite >
  • Faire le deuil d’un « allaitement raté » ? Pourquoi ? Comment ?

    Un “allaitement raté” ? Retour sur le livre d’ Amy Brown : Why Breastfeeding grief and trauma matters  Amy Brown […]

    Lire la suite >