Directive sur l’anesthésie et la sédation chez les femmes allaitantes 2020

L’association des anesthésistes de Grande Bretagne et d’Irlande a rédigé un document recommandant aux professionnel·le·s de santé de ne pas décourager l’allaitement avant ou après l’anesthésie ou la sédation.

Certaines personnes pourraient avoir recours à une anesthésie et/ou une sédation alors qu’elles allaitent. Des inquiétudes vis-à-vis du passage des médicaments dans le lait maternel amène les professionnel·le·s à donner des conseils trop inconsistants. Ces conseils peuvent résulter en l’interruption de l’allaitement pendant 24 heures voire plus, le rejet du lait exprimé ou même le sevrage précoce.

Pourtant, selon les auteurs de cette directive, il est acceptable de continuer l’allaitement après une anesthésie et devrait même être encouragé dès que la mère est consciente et prête à nourrir son nourrisson, sans avoir besoin de jeter du lait.

Ces directives incluent 10 recommandations à suivre pour accompagner une personne allaitante durant une anesthésie et fournissent également des informations sur les médicaments utilisés pendant l’anesthésie pour que les professionnel·le·s puissent discuter des risques et bénéfices avec la personne allaitante.

MITCHELL, J., JONES, W., WINKLEY, E., et al. Guideline on anaesthesia and sedation in breastfeeding women 2020: Guideline from the Association of Anaesthetists. Anaesthesia, 2020.

 

Pour aller plus loin  :

*Ces documents sont disponibles sur demande chez IPA.
Les revues Journal of Human Lactation et Breastfeeding Medicine sont consultables sur place sur RDV ou en prêt pour les adhérents.
Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA.
Publié par : EB, Documentaliste IPA.

Mots clés :

Articles en lien

  • Grossesse et anesthésie générale

    Le Centre Antipoison – Centre de Pharmacovigilance – Addictovigilance de Lyon, vous propose une fiche technique : “Anesthésie chez la femme […]

    Lire la suite >