Effet positif de l’allaitement sur le neuro-développement du nourrisson en cas de dépression maternelle

15 mars 2021 | Actualités scientifiques

L’influence de la dépression maternelle sur le développement cérébral du nourrisson est bien documentée, et notamment la détérioration des interactions sociales entre la mère et l’enfant

Des recherches antérieures ont montré que la dépression maternelle a un impact négatif sur les interactions sociales entre les mères et les nourrissons et affecte l’émotivité capricieuse en combinaison avec le développement physiologique des nourrissons. Comme les mères déprimées sont moins susceptibles de fournir un toucher apaisant, moins capables de détecter les changements dans les expressions faciales et plus susceptibles d’avoir du mal à réguler leurs propres émotions, les nourrissons de mères déprimées courent un risque élevé d’interactions atypiques et potentiellement dérégulées. En plus des marqueurs comportementaux, les nourrissons présentent des schémas de fonctionnement cérébral similaires à ceux de leurs mères déprimées, et ces schémas sont également liés aux caractéristiques du tempérament.

Une étude américaine de l’Université Florida Atlantic a voulu examiner les effets interactifs de l’environnement, de l’alimentation et de la dépression maternelle (facteurs expérientiels concomitants) pendant la petite enfance, qui affectent potentiellement les interactions mère-enfant ainsi que le développement de la neurophysiologie et du tempérament infantiles.  L’étude se concentre sur les schémas tactiles affectueux dyadiques pendant l’alimentation pour 2 raisons: (1) le toucher est une forme d’interaction mutuelle établie au début de la petite enfance, utilisée pour communiquer les besoins, apaiser et réguler à la baisse les réponses au stress, et (2) les dyades dédient beaucoup de temps à l’alimentation pendant les 3 premiers mois du post-partum. L’étude explore spécifiquement le toucher affectueux, défini comme un toucher léger ou profond (par exemple : caresser ou masser) initié par la mère ou le nourrisson.

113 dyades ont participé lorsque les nourrissons avaient 1 et 3 mois. Des questionnaires pour évaluer les symptômes dépressifs maternels, la méthode d’alimentation et l’humeur ont été remplis. Des électroencéphalogramme (EEG toniques) ont été collectés et les dyades ont été enregistrées sur vidéo pendant l’alimentation pour évaluer les schémas tactiles affectueux.

Les résultats montrent que la méthode d’alimentation et les symptômes dépressifs maternels semblent interagir pour avoir un impact sur la relation socio-émotionnelle entre la mère et le nourrisson ainsi que sur les schémas de comportement et de développement neurologique du nourrisson. Par exemple, les nourrissons de mères déprimées et allaitantes n’ont montré ni comportement ni dérèglement du développement cérébral précédemment trouvé chez les nourrissons de mères déprimées. Les nourrissons de mères déprimées nourris au biberon ont quant a eux moins reçu de contact affectueux et leur développement cérébral a été affecté plus négativement.  Les résultats suggèrent que l’allaitement maternel et le tempérament positif du nourrisson influencent le contact affectueux mère-enfant et entraînent des résultats neuroprotecteurs pour les nourrissons, même ceux exposés à la dépression maternelle au cours du développement précoce. 

HARDIN, Jillian S., JONES, Nancy Aaron, MIZE, Krystal D. et PLATT, Melannie. Affectionate Touch in the Context of Breastfeeding and Maternal Depression Influences Infant Neurodevelopmental and Temperamental Substrates. Neuropsychobiology. Janvier 2021, p. 1‑18.

Pour aller plus loin  :

*Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA 
Publié par : JC, Documentaliste IPA.

 

Mots clés : , , , , , ,

Articles en lien

  • Ethnographie critique de l’Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB) au Royaume-Uni

    Ce que change l’implantation du programme IHAB dans les maternités pour les professionnels de santé et les familles Bien que […]

    Lire la suite >
  • Retard de croissance extra-utérin : effet neuroprotecteur de l’allaitement exclusif

    L’allaitement est recommandé pour les nourrissons qui présentent un faible poids de naissance. Une étude s’intéresse à l’impact de l’allaitement […]

    Lire la suite >
  • Suivi des indicateurs de l’allaitement maternel dans les pays à revenu élevé: niveaux, tendances et défis

    Comment avoir une vue d’ensemble sur les tendances internationales des taux d’allaitement ? Le suivi des indicateurs des pratiques d’allaitement […]

    Lire la suite >