Recommandation 12 : Pendant le travail et l’accouchement, adopter des pratiques susceptibles de favoriser le lien mère-enfant et un bon démarrage de l’allaitement.

11 janvier 2021 | Recommandations IHAB

Le label IHAB

Le label IHAB (Initiative Hôpital Ami des Bébés) est un label de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF International crée en 1991 qui récompense les services de maternités et de néonatalogies qui offrent un accompagnement optimal des parents à la naissance de leur enfant et durant tout leur séjour.

La démarche IHAB repose sur le trépied suivant :
• Une équipe centrée sur les besoins individuels du nouveau-né et de sa mère.
• Un environnement et accompagnement qui permettent aux parents de prendre totalement leur place, dès la naissance.
• Un travail en équipe et en réseau pour assurer la continuité des soins en pré, péri et post-natal.

La démarche IHAB s’appuie sur 12 recommandations de bonnes pratiques, argumentées scientifiquement, qui allient qualité des soins, sécurité et bienveillance.

Dans le cadre de notre partenariat, IPA vous présente ces recommandations.

Recommandation 12 : Pendant le travail et l’accouchement, adopter des pratiques susceptibles de favoriser le lien mère-enfant et un bon démarrage de l’allaitement.

12ème recommandation, voir page 34 de l’autoévaluation ICI

Ce critère va veiller à ce que les pratiques, validées dans des protocoles de soin, soient respectueuses des besoins de la mère et de son bébé pendant le travail et l’accouchement.
Un respect de la physiologie et des souhaits de la mère, tant que la sécurité médicale est garantie, est primordial.
L’objectif est de rendre les parents plus confiants pour la mise au monde de leur bébé et vont de favoriser le lien mère-enfant et un bon démarrage de l’allaitement, selon le choix de la maman.

Il s’agit :

  • d’encourager les femmes à se faire aider, physiquement et émotionnellement, par une (ou deux) personne(s) de leur choix de façon continue pendant le travail et l’accouchement, et qu’elles en connaissent le bénéfice attendu
  • de permettre aux femmes de boire et manger léger pendant le travail,
  • d’encourager les femmes à prendre en considération les méthodes non-médicamenteuses pour soulager les douleurs, en respectant leurs préférences personnelles
  • d’encourager les femmes à marcher et bouger pendant le travail et à adopter les positions de leur choix pour l’accouchement

Il est en outre demandé de bien peser les indications des procédures invasives (comme l’induction ou l’accélération du travail, la rupture des membranes, les épisiotomies ou extraction instrumentale, les césariennes) spécifiquement exigées par une complication, et d’expliquer la raison de leur utilisation à la mère.

Pour aller plus loin

Naviguez dans notre nouvel onglet dédié à IHAB dans notre barre de menu !

Consultez le catalogue du centre de ressources d’IPA : base de données documentaire

Découvrez nos ressources et mots-clés associés à cette recommandation.

 

< voir le sommaire des recommandations IHAB

Mots clés : , , , , ,

Articles en lien

  • Nouvelles attributions du label IHAB en France (juin 2021)

    Le 15 juin 2021, le comité d’attribution du label « Initiative Hôpital Ami des Bébés – IHAB» s’est réuni pour […]

    Lire la suite >
  • IHAB en service de pédiatrie – L’exemple du CHU de Lille

    IHAB France encourage les initiatives qui améliorent la qualité des soins et la prise en charge des enfants et leurs […]

    Lire la suite >
  • Effet positif de l’allaitement sur le neuro-développement du nourrisson en cas de dépression maternelle

    L’influence de la dépression maternelle sur le développement cérébral du nourrisson est bien documentée, et notamment la détérioration des interactions […]

    Lire la suite >