Proposition de loi pour une meilleure sensibilisation et plus d’informations sur l’allaitement maternel

19 avril 2021 | Promotion de l'allaitement

La proposition de loi n° 3964 “L’allaitement maternel : pour une meilleure sensibilisation et plus d’informations” a été déposée à l’Assemblée Nationale le 9 mars 2021

Un groupe de député.e.s mené par Mme Bérengère Poletti a rédigé une proposition de loi dont l’objectif est de développer une stratégie adaptée qui permettra la création d’un environnement favorable au soutien des femmes et de leurs partenaires dans leur choix d’allaitement.

Les député.e.s constatent que malgré des bénéfices prouvés et reconnus, la situation de la France vis-à-vis de l’allaitement maternel n’est pas satisfaisante : le taux d’allaitement, plus bas que chez la majorité de nos voisins européens, diminue progressivement,  et la durée d’allaitement est trop courte. A cela s’ajoutent des facteurs culturels qui engendrent des pressions sociales sur le corps et les choix des femmes, qu’il s’agisse par exemple de la stigmatisation de l’allaitement dans les lieux publics, de l’environnement social, du manque d’information ou des pressions commerciales de l’industrie des substituts du lait maternel.

La proposition de loi souligne trois éléments stratégiques pour le soutien de l’allaitement maternel :

  1. Les professionnels de santé sont en première ligne pour apporter une information complète et de qualité et également inciter les mères à faire le choix de l’allaitement maternel exclusif et à le prolonger.”
  2. La confiance de chaque mère dans sa capacité à nourrir son enfant est essentielle pour assurer un allaitement satisfaisant.”
  3. L’environnement direct dans lequel se déroule l’allaitement par la mère est décisif.”

Les auteurs de cette proposition rappellent que l’allaitement est une liberté qui relève d’un choix personnel, parfois dans le cadre d’un projet parental d’éducation, et qu’aucune injonction extérieure ne doit restreindre cette ambition.

La proposition de loi est constituée de 15 articles qui doivent permettre de garantir cet “environnement favorable au soutien des femmes et de leurs partenaires dans leur choix d’allaitement.” Les articles portent sur la protection de l’allaitement maternel dans l’espace public, l’allaitement maternel en tant qu’élément de la politique de santé, l’allaitement maternel et la vie professionnelle, et la promotion de l’allaitement maternel.

Prochaine étape : examen de la proposition de loi par la commission des affaires sociales.

L’Initative Hopital Ami des Bébés (IHAB)  a souhaité réagir à cette proposition de loi

IHAB France soutient cette proposition de loi et souligne, à juste titre, que “plusieurs propositions sont déjà appliquées dans les maternités labellisées IHAB selon le référentiel rigoureux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF”. De plus, IHAB se positionne pour intégrer le Comité National d’Allaitement (énoncé dans l’article 12).

Pour aller plus loin  :

N’hésitez-pas à vous inscrire à notre newsletter pour recevoir des mises à jour sur l’avancement de cette proposition de loi.

*Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA 
Publié par : J.C et K.M., Documentalistes IPA.

Mots clés : , , , , ,