Consultation médicale et allaitement

01 mars 2019 | Actualités scientifiques

Le lait de femme est un aliment inimitable. De nombreuses études ont démontré sa spécificité et l’adaptation de sa composition aux besoins du nouveau-né.

Par ailleurs, l’allaitement apporte des bénéfices sur le plan sanitaire et économique. Il a été démontré qu’il participait, notamment, à l’amélioration de la santé de l’enfant sur le plan ORL et gastro-intestinal ainsi qu’à la diminution du taux de cancer du sein chez les mères.

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande d’allaiter exclusivement pendant les six premiers mois de vie de l’enfant environ et de poursuivre l’allaitement des enfants jusqu’à deux ans ou plus, tout en leur donnant des aliments de complément appropriés.

On constate que les premières semaines de vie sont une période critique pour faciliter l’allaitement. De plus, de nombreux allaitements sont interrompus au cours du premier mois du nourrisson.

Beaucoup de mères estiment qu’elles auraient pu allaiter plus longtemps si elles avaient été suffisamment informées et soutenues. De plus, les examens médicaux et l’avis des professionnels de santé ont un impact important sur le niveau de confiance qu’ont les mères en elle-même ainsi qu’en leur allaitement.

Il est donc essentiel que les médecins, souvent amenés à rencontrer et suivre les mères et leurs enfants au démarrage de l’allaitement, soient correctement formés sur les particularités de l’allaitement.

 

Dans l’article ci-dessous, il est montré comment, en 15 minutes de consultation, le démarrage de l’allaitement peut être abordé.

“La majorité des mères souhaitent allaiter, mais elles ont besoin de soutien pour y parvenir. Les médecins ont un rôle capital à jouer pour favoriser un bon démarrage de l’allaitement, en rassurant la mère sur sa capacité à allaiter dans la majorité des cas, et en sachant dépister les situations dans lesquelles il sera nécessaire d’intervenir tout en protégeant l’allaitement.”

Dans la thèse qui suit , les auteures étudient l’impact d’une consultation dans les 15 jours du post-partum sur la durée de l’allaitement maternel.

“Notre étude a l’avantage de montrer qu’en sensibilisant des pédiatres et généralistes volontaires et en créant une consultation systématique de soutien dans le post-partum précoce par ces professionnels, le taux d’allaitement maternel exclusif à un mois est augmenté, la proportion des mères rapportant des difficultés d’allaitement est diminuée et les femmes sont satisfaites de la consultation.”

 

Levene IO’Brien F. Fifteen-minute consultation: Breastfeeding in the first 2 weeks of life—a hospital perspective.

Railhet F. et al. 15 minutes de consultation pour un bon démarrage de l’allaitement. Cas clinique. Les dossiers de l’allaitement, n°143, février 2019 : 3-5

 

Ayral A-S., Duc C. Efficacité d’une consultation spécialisée dans les quinze jours du post-partum sur le taux d’allaitement maternel exclusif à un mois‎ : résultats d’un essai contrôlé, randomisé, ouvert auprès de 231 mères. Thèse de doctorat en médecine. Grenoble : UGA UFRM – Université Grenoble Alpes – UFR Médecine, 2002, 105 p.

 

Ces articles sont disponibles sur demande chez IPA. Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA 
Publié par : K.M.N., Documentaliste IPA. 

 

Mots clés : , , , ,

Articles en lien

  • Conduite pratique de l’allaitement maternel

    Un article complet sur l’allaitement maternel : Résumé Le lait maternel est unique sur le plan nutritionnel, biologique et immunologique […]

    Lire la suite >
  • Démarrage précoce de l’allaitement maternel : recommandation OMS 2018

    L’OMS met à jour ses données sur la problématique du démarrage précoce de l’allaitement maternel dans sa bibliothèque électronique de […]

    Lire la suite >
  • Le soutien à l’allaitement à Québec, la force de la concertation et du communautaire

    Regard sur l’intervention du Comité de concertation des groupes d’entraide en allaitement de la région de Québec (Cocogren) Composé de […]

    Lire la suite >