Ethnographie critique de l’Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB) au Royaume-Uni

05 avril 2021 | Articles scientifiques IHAB

Ce que change l’implantation du programme IHAB dans les maternités pour les professionnels de santé et les familles

Bien que l’allaitement soit connu pour améliorer les résultats sanitaires, économiques et environnementaux, les taux d’initiation et de poursuite de l’allaitement sont faibles au Royaume-Uni. L’initiative mondiale OMS / UNICEF de l’Hôpital Ami des Bébés (IHAB en français, BFHI ou BFI en anglais)  vise à inverser la tendance à la baisse des taux d’allaitement maternel en faisant évoluer la culture de la prestation de soins d’alimentation infantile dans les structures hospitalières. Au Royaume-Uni, le label IHAB est promu par l’UNICEF UK et reflète un changement de paradigme envers les expériences des femmes et des familles bénéficiant des services des maternités.

Cette étude, menée par l’Université du Lancashire central, a utilisé une approche ethnographique critique pour explorer l’influence du programme IHAB sur la culture d’un service de maternité type en Angleterre, sur une période de 8 semaines, à travers quatre phases de collecte de données entre 2011 et 2017. L’équipe de recherche a sélectionné une grande maternité du nord de l’Angleterre qui est labellisée IHAB depuis une vingtaine d’années, et dont les taux d’initiation de l’allaitement sont depuis passés de 5% à 79%. 21 membres du personnel et 26 parent ont été recrutés et ont participé à une observation modérée et/ou à des entretiens ou des discussions guidées.

Les résultats suggèrent que le programme IHAB, associé à un leadership interne efficace et à une forte dynamique d’équipe, offre au personnel et aux familles des ressources informatives, pratiques et émotionnelles pour améliorer l’offre et les expériences en matière d’alimentation des nourrissons. L’étude souligne qu’équilibrer les politiques et interventions de santé rationnelles, telles que l’Initiative Hôpital Ami des Bébés, avec des approches relationnelles a le potentiel de transformer les cultures organisationnelles des établissements de soins maternels et néonataux. Enfin, la surcharge des services postnataux dans les maternités est une difficulté pour les sages-femmes qui essaient d’offrir des soins optimaux pour l’alimentation des nourrissons.

BYROM, Anna, THOMSON, Gill, DOORIS, Mark et DYKES, Fiona. UNICEF UK Baby Friendly Initiative: Providing, receiving and leading infant feeding care in a hospital maternity setting—A critical ethnography. Maternal & Child Nutrition [en ligne]. Avril 2021, Vol. 17, nᵒ 2.

Pour aller plus loin  :

*Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA 
Publié par : JC, Documentaliste IPA.

Mots clés : , , , , , , , , , ,

Articles en lien

  • Tabagisme et allaitement : revue systématique de la littérature par des spécialistes du CNGOF et de la SFT

    Dans un numéro spécial de la revue Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie consacré à la Prise en charge du tabagisme […]

    Lire la suite >
  • Identifier la cause d’une douleur aux seins ou aux mamelons pendant la lactation

    Plus de 70 % des mères primipares signalent une douleur aux mamelons et/ou aux seins au cours de la première […]

    Lire la suite >
  • IHAB – Résultats liés à l’allaitement maternel chez les mères infectées par la Covid-19 au cours des premières semaines de la pandémie en Espagne

    Les incertitudes au cours des premiers mois de la pandémie ont conduit à des décisions sur la prise en charge […]

    Lire la suite >