IHAB Recommandation 3 : Information des futurs parents sur les bénéfices de l’allaitement exclusif

10 février 2020 | Recommandations IHAB

Le label IHAB

Le label IHAB (Initiative Hôpital Ami des Bébés) est un label de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF International crée en 1991 qui récompense les services de maternités et de néonatalogies qui offrent un accompagnement optimal des parents à la naissance de leur enfant et durant tout leur séjour.

La démarche IHAB repose sur le trépied suivant :
• Une équipe centrée sur les besoins individuels du nouveau-né et de sa mère.
• Un environnement et accompagnement qui permettent aux parents de prendre totalement leur place, dès la naissance.
• Un travail en équipe et en réseau pour assurer la continuité des soins en pré, péri et post-natal.

La démarche IHAB s’appuie sur 12 recommandations de bonnes pratiques, argumentées scientifiquement, qui allient qualité des soins, sécurité et bienveillance.

Dans le cadre de notre partenariat, IPA vous présente ces recommandations.

Recommandation 3 : 

Informer toutes les femmes enceintes des avantages de l’allaitement au sein et de sa pratique, qu’elles soient suivies ou non dans l’établissement.

Détails de recommandation 3 IHAB sur le formulaire d’auto-évaluation IHAB p.11

10 points clefs sont abordés (par écrit et par oral) et traitent de l’importance :
– de l’allaitement maternel, tant pour le bébé que pour la mère
– du contact peau à peau immédiat à la naissance
– du démarrage précoce de l’allaitement
– de la cohabitation mère-bébé 24h/24
– de l’allaitement à la demande du bébé (dès qu’il cherche à téter)
– des tétées fréquentes pour assurer une lactation suffisante
– d’une position et d’une prise de sein adaptées
– de l’allaitement maternel (sans aucune autre boisson ou aliment) pendant les 6 premiers mois en évitant (quand c’est possible) l’utilisation des biberons et des sucettes
– de la poursuite de l’allaitement maternel après 6 mois avec la diversification alimentaire
– et des moyens disponibles pour aider l’accouchement (Recommandation 12).

Une information écrite sur un groupe de soutien entre mères est transmise à toutes les femmes enceintes.

Mixer les informations écrites, orales, en individuel et en groupe permet d’être plus efficace dans les messages transmis.

Une attention particulière est apportée aux femmes enceintes hospitalisées à risque d’accouchement prématuré ou de naissance d’un enfant malade : les informer des bénéfices de l’allaitement et de la conduite de la lactation et de l’allaitement.

4 points-clés : importance du contact peau à peau avec leur enfant et de la proximité, importance du lait maternel pour le bébé prématuré ou malade, possibilité de nourrir leur enfant avec leur lait tiré, aussi longtemps qu’il ne peut pas téter.

Pour aller plus loin

Naviguez dans notre nouvel onglet dédié à IHAB dans notre barre de menu !

Consultez le catalogue du centre de ressources d’IPA : base de données documentaire

Découvrez nos articles et mots-clés associés à cette recommandation

 

< voir la recommandation IHAB 2

< voir le sommaire des recommandations IHAB

voir la recommandation IHAB 4 >

Mots clés : , , , ,

Articles en lien

  • La formation en allaitement en maternité IHAB : état d’esprit, sentiment de compétence et investissement des soignants

    Cas de la maternité de l’Hôpital Saint Joseph à Marseille, pendant la démarche pour le label Initiative Hôpital Amis des […]

    Lire la suite >
  • Cérémonie de remise des label IHAB – Replay

    Le 25 janvier 2022 s’est tenue la cérémonie de remise des labels IHAB aux 27 MATERNITÉS qui l’ont obtenu ou […]

    Lire la suite >
  • « La deuxième mère » : comment l’industrie de l’alimentation infantile capture la science, les professions de santé et la société civile en France

    Cette étude révèle le positionnement et l’influence de l’industrie des substituts du lait maternel dans le paysage français La plupart […]

    Lire la suite >