L’approche “Biological Nurturing” : présentation d’un essai clinique contrôlé randomisé

17 décembre 2020 | Articles scientifiques IHAB

Cet article publié en 2020 (1) rapporte les résultats d’une étude sur l’impact de l’approche « biological nurturing » sur la mise en place de l’allaitement maternel dans un service de maternité et après le retour à domicile.

Les auteurs décrivent dans un premier temps « l’approche biological nurturing (BN) », décrite par Suzanne Colson, dans laquelle la mère est invitée à prendre une position relaxée, semi-inclinée avec le bébé reposant en position ventrale sur sa poitrine. La gravité assure un contact maximal entre le corps de la mère et de l’enfant.

Cette approche neurocomportementale encourage les mouvements du bébé à travers l‘activation de 20 reflexes néonataux primitifs qui stimulent l’allaitement. Des études neurophysiologiques ont montré qu’avec cette approche les bébés apprennent instinctivement à trouver le mamelon, prendre le sein et téter et que les mères sont capables d’activer les réflexes néonataux de manière instinctive.

Cette étude a pour objectif de comparer l’approche BN et les pratiques hospitalières habituelles basées sur les recommandations de l’OMS et l’Unicef   (position et prise de sein dans laquelle la mère est en position assise droite) et leur impact sur la fréquence des problèmes d’allaitement à la sortie de la maternité, à 7j et à 1 mois et 4 mois.

Méthodologie

Il s’agit d’un essai clinique contrôlé randomisé réalisé à la maternité de l’hôpital de Trieste en Italie. Les participantes ont été enrôlées durant la grossesse et assignées de manière randomisée à un groupe (protocole BN ou protocole habituel).

Chaque participante a ensuite reçu une vidéo à regarder avant la naissance : soit une vidéo expliquant la BN (site Geddesproduction.com) soit une vidéo sur l’approche habituelle utilisée dans le service.

Pour chaque groupe un accompagnement spécifique (position BN ou position habituelle) avait lieu dans le service de maternité.

Toutes les mères ont reçu les soins standards à la naissance : peau à peau et allaitement à la demande, partage de chambre 24h sur 24. Toute l’équipe de la maternité est formée à l’allaitement via la formation de 20h de l’OMS et l’UNICEF. Une formation supplémentaire de 6h a été dispensée sur l’approche BN.

Le critère principal était l’incidence des problèmes d’allaitement à savoir les douleurs aux mamelons, les crevasses, l’engorgement, la mastite avec ou sans infection et l’abcès durant le séjour à la maternité.

Les critères secondaires étaient l’incidence des problèmes d’allaitement à 7, 30 et 120 jours après sortie de l’hôpital ; l’allaitement exclusif durant le séjour à la maternité et à 7, 30 et 120 jours après la sortie ; l’utilisation de bouts de sein ; le degré de satisfaction maternelle durant le séjour à la maternité et à 30 et 120 jours après la sortie ; et la faisabilité de l’approche BN dans un hôpital, évaluée par la proportion de femmes ayant refusé de participer à l’étude ou en étant sorties mais aussi par les échanges entre les 2 groupes.

Résultats

Le recrutement des femmes enceintes a été réalisé en mars 2018 : 104 dans le groupe BN et 104 dans le groupe habituel soit 208 femmes qui ont été randomisées.

Il y a eu des exclusions après randomisation pour admission en soins intensifs et des perdus de vue et il y avait au final 90 femmes dans le groupe BN et 98 dans le groupe protocole habituel.

Finalement pour le critère principal: à la sortie de la maternité la BN à réduit de manière significative le risque des problèmes d’allaitement (diminution de 44%), de crevasses (diminution de 58%) et de douleur de mamelon (diminution de 41%). Il n’y a pas eu de mastite et seulement 1 cas d’engorgement.

Il n’y avait pas de différence significative entre les 2 groupes pour l’utilisation des bouts de sein et l’allaitement exclusif durant le séjour à la maternité et à la sortie.

Ces résultats ont été confirmés à 7 jours après la sortie, et il y a eu 7 cas d’engorgements dans le groupe habituel contre un dans le groupe BN.

Il n’y avait pas de différence significative observée entre les 2 groupes à 30 jours après la sortie.

A la fin des 120 jours les femmes du groupe BN présentaient une réduction significative du risque de problèmes d’allaitement.

Il s’agit d’une des premières études concernant l’impact de l’approche BN sur la réduction des difficultés d’allaitement à la maternité, notamment concernant les crevasses avec une diminution du risque relatif de 58% à la sortie et de 60% à une semaine après la sortie, sachant que c’est l’une des raisons principales de sevrage précoce.

L’absence de différence observée entre les 2 groupes à un mois est attribuée par les auteurs à l’excellent système qui existe dans la communauté à la sortie de la maternité pour le soutien à l’allaitement (qui détient le label « baby Friendly Community initiative », ou Baby Friendly Hospital Initiatives, BFHI ; IHAB en France).

Les auteurs rapportent une faisabilité importante : 5% des mères ont refusé de participer à l’étude et 10 femmes du groupe BN sont passées dans le groupe habituel (les raisons n’ont pas été investiguées par les auteurs), contre 5 du groupe habituel passées dans le groupe BN.

Conclusion

Cette étude confirme l’intérêt de l’approche naturelle avec prise de sein menée par l’enfant plutôt que par la mère dans la prévention des douleurs de l’allaitement.

  1. Milinco M. et al. Effectiveness of biological nurturing on early breastfeeding problems: a randomized controlled trial. International Breastfeeding Journal [en ligne]. April 2020 : 15-21. Disponible sur : https://internationalbreastfeedingjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13006-020-00261-4 (consulté le 04/12/2020)

Pour aller plus loin:

…mais aussi

Cette approche a également été reprise par Nancy Mohrbacher dans des vidéos (2) et dans un webinar sur l’historique du positionnement et de la prise du sein accessible gratuitement via l’association des Consultants en lactation de Grande Bretagne (3).

  1. Nancy Mohrbacher. Breastfeeding Reporter Blog, Natural Breastfeeding [vidéo en ligne] Disponible ici (consulté le 04/12/2020).
  2. Nancy Mohrbacher. Lactation Consultants Great Britain. Webinar Ongoing Web LearningA history of positioning and attachment. [en ligne]. Disponible ici. (consulté le 04/12/2020).
*Ces documents sont disponibles sur demande chez IPA.
Les revues Journal of Human Lactation et Breastfeeding Medicine sont consultables sur place sur RDV ou en prêt pour les adhérents.
Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA.
Présentation française par Elise Armoiry, Consultante en lactation IBCLC
Publié par : KM, Documentaliste IPA. 

Mots clés : , , ,

Articles en lien

  • Les défis rencontrés par les familles d’enfants malades allaités

    Présentation d’une revue systématique sur les défis rencontrés par les familles d’enfants malades allaités Les bienfaits de l’allaitement maternel pour […]

    Lire la suite >
  • Ethnographie critique de l’Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB) au Royaume-Uni

    Ce que change l’implantation du programme IHAB dans les maternités pour les professionnels de santé et les familles Bien que […]

    Lire la suite >
  • Valeur sociale de l’investissement dans le label IHAB en Australie

    Une étude a voulu illustrer les coûts du maintien du label IHAB depuis 15 ans dans la maternité de l’hôpital […]

    Lire la suite >