L’utilisation du poids à 24 heures comme référence pour le calcul de la perte de poids réduit la supplémentation et favorise l’allaitement maternel exclusif chez les nourrissons nés par césarienne

Pour promouvoir l’allaitement maternel exclusif, les suppléments ne sont pas recommandés sans indications médicales telles que des signes cliniques de déshydratation. Des études ont démontré que le passage transplacentaire de liquides par voie intraveineuse pour l’anesthésie de la mère pouvait faire augmenter le poids de naissance. Les chercheurs ont proposé d’utiliser le poids de 24 heures du nouveau-né comme référence privilégiée pour le calcul de la perte de poids.

L’unité mère-enfant de l’hôpital Hartford, un hôpital Ami des bébés (IHAB), a mis cette recommandation en pratique. Cette étude a été menée pour évaluer l’innocuité et l’efficacité de ce changement de pratique dans la diminution de la supplémentation.

Le taux global de supplémentation a diminué, passant de 43,6 %  à 27,4 %. Et de 51,9 % à 31,0 % chez les primipares. Chez les nourrissons perdant ≥10% de leur poids de naissance, le taux de supplémentation a diminué de 63,9% à 26,2%.

Deng X, McLaren M. Using 24-hour weight as reference for weight loss calculation reduces supplementation and promotes exclusive breastfeeding in infants born by cesarean section. Breastfeed Med. 2018 Mar;13(2):128-134

Cet article est également disponible sur demande chez IPA. Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA.

Pour aller plus loin :

Publié par : V.M. Documentaliste IPA.

Mots clés : , , , ,

Articles en lien

  • L’impact de l’IHAB sur la santé des mères et des nourrissons au Royaume-Uni

    En 2019, la France recense 40 services labellisés IHAB “Ami des Bébés”, soit 7% des naissances. En comparaison, 80% des […]

    Lire la suite >
  • Différences entre le lait de la mère et le lait de donneuse pour le bébé

    Cette étude met en avant la différence entre le lait de la mère et le lait récolté et redonné par […]

    Lire la suite >
  • PNNS4 Programme National Nutrition Santé 2019-2023 : prise en compte de l’allaitement et des recommandations de l’OMS

    “Lancé en janvier 2001, le Programme national nutrition santé (PNNS4) a pour objectif général l’amélioration de l’état de santé de l’ensemble […]

    Lire la suite >