En France, nous avons découvert récemment  le projet Julia’s way, créé par Ella Gray Cullen, à travers une série de photos de dix mamans allaitant leur bébé porteurs de trisomie 21.

Cette séance photo est en réalité la première phase d’un projet ambitieux qui a pour objectif d’encourager et de préparer les mères de bébés trisomiques à allaiter leur bébé. Par la suite, des vidéos, un livre et un site web seront réalisés pour les mères et les professionnels de santé afin d’aider les mères à allaiter leurs bébés atteints du syndrome de Down. Un annuaire de consultants en lactation spécialisés sur ce sujet verra également le jour.

 

L’allaitement d’un bébé présentant une hypotonie présente des difficultés, mais nombre de ces bébés peuvent être allaités avec succès. C’est pourquoi l’Academy of Breastfeeding Medicine a rédigé un protocole clinique sur l’allaitement d’un bébé hypotonique. Il n’existe aucune preuve du fait qu’un bébé présentant une trisomie 21 ou une autre cause d’hypotonie se nourrira plus facilement au biberon qu’au sein. En outre, rien ne permet de penser que ces enfants doivent être nourris au biberon avant d’être mis au sein.

Thomas J, Marinelli KA, and the Academy of Breastfeeding Medicine Protocol Committee. ABM Clinical protocol #16 : Breastfeeding the hypotonic infant, révision 2016. Breastfeed Med 2016 ; 11(6) : 271-6.

 

L’association Romande Trisomie 21 diffuse un dépliant (PDF)  proposant des solutions aux complications liées à l’hypotonie du bébé trisomique, ainsi qu’un mémoire expliquant de manière plus précise les avantages de l’allaitement pour un enfant porteur d’une trisomie 21, les difficultés et les aides possibles.

 

Pour aller plus loin :

Ces articles sont également disponibles sur demande chez IPA.
Publié par : V.M,  Documentaliste IPA.

« L’objectif principal de ce travail est de mettre en évidence les facteurs qui limitent l’Allaitement maternel en France dans sa durée par une revue narrative de la littérature. 22 articles et thèses publiés en France depuis 2000 ont été recensés et analysés. Les principaux facteurs liés à un allaitement maternel de moins longue durée sont : âge jeune de la mère, primiparité, bas statut socio-économique, bas niveau d’étude de la mère, choix tardif d’allaitement, tabagisme maternel, obésité maternelle, pathologie maternelle et notamment pathologie mammaire liées à l’allaitement, reprise du travail précoce, pathologie du nourrisson, petit poids de naissance, problème de succion, prise de poids insuffisante, pratique d’un allaitement à horaire fixe, utilisation de biberons de compléments, absence de soutien de l’entourage, mère célibataire. L’identification des facteurs non/peu modifiables permettant alors de cibler des couples mère-enfant « à risque » d’AM interrompu précocement, et l’identification des facteurs modifiables permettant en plus de cibler des prises en charge à mettre en œuvre. Une meilleure connaissance des facteurs limitant la durée de l’AM devrait permettre de corriger les facteurs modifiables et de mettre en place des mesures d’accompagnement spécifiques des couples mère-enfant qui en ont besoin. »

Malaterre Protais, Cécile. Allaitement maternel et sevrage en France métropolitaine : revue narrative sur les facteurs liés à une durée d’allaitement maternel inférieure aux recommandations. Thèse d’exercice Médecine générale, Université Toulouse lll – Paul Sabatier, 2017.

Publié par : VM, Documentaliste IPA.

Ce mémoire évalue la prise en charge des complications maternelles de l’allaitement par les médecins généralistes, par une étude prospective, descriptive et quantitative auprès de médecins généralistes du Rhône, de l’Isère et de la Loire de juillet à octobre 2014.

« Résultats : Les femmes consultent peu les MG pour des complications maternelles de l’allaitement. Les MG savent particulièrement bien diagnostiquer les pathologies liés à l’allaitement. La PEC et la prescription de traitements adaptées sont à améliorer. Les MG sont demandeurs d’informations complémentaires, il s’avère donc nécessaire d’améliorer la formation initiale et d’enrichir le DPC sur ce sujet.
Conclusion : La féminisation de la profession, la diminution de l’âge moyen des MG contribuent probablement à l’amélioration de la PEC des femmes allaitantes ainsi qu’à la promotion de l’allaitement maternel. De plus, le travail en réseau tient une place prépondérante dans la PEC des complications maternelles de l’allaitement. La collaboration de différents professionnels de santé formés et compétents sur le sujet est donc primordiale. »

CARILLO Barbara. Prise en charge des complications maternelles de l’allaitement par les médecins généralistes. Bibliothèque de l’Université Claude Bernard Lyon 1, 2015. Mémoire sage-femme.

Publié par : VM, Documentaliste IPA.

Une bibliographie intéressante sur l’allaitement et le peau à peau, la méthode kangourou, le travail, la promotion et l’éducation à l’allaitement, etc.

UNICEF United Kingdom. The baby friendly initiative.  Research On Supporting Breastfeeding and Skin-to-Skin. [Dernière consultation le 10/05/17].

Ces article sont également disponibles sur demande chez IPA. 
Publié par : K.N.M. , Documentaliste IPA. 


Actualités

SMAM / WBW 2017 : Soutenir l’allaitement ensemble

La semaine mondiale de l’allaitement maternel, the World breastfeeding week (WBW) 2017 est organisée par l’Alliance Mondiale de l’Allaitement Maternel […]

Lire la suite

Nouvelles revues mai juin juillet 2017

Nous avons reçu les derniers numéros des revues* suivantes :

Lire la suite