Accouchement, allaitement et effet protecteur sur le métabolisme via l’allaitement

27 octobre 2016 | Actualités scientifiques

La qualité de la venue au monde du bébé aurait des répercussions en chaîne sur les composants du lait maternel et, par là, sur la préparation de son foie à assimiler les graisses (dans son alimentation de nourrisson comme dans son alimentation future, d’adulte).

Ces conclusions ont pu être tirées suite à une recherche récente.

Elles suggèrent également tout l’intérêt de laisser commencer le travail avant de faire une césarienne.

Références :

Gianpaolo Rando Chek Kun Tan Nourhène Khaled Alexandra Montagner Nicolas Leuenberger Justine Bertrand-Michel Eeswari Paramalingam Hervé Guillou Walter Wahli . Glucocorticoid receptor-PPARα axis in fetal mouse liver prepares neonates for milk lipid catabolism. July 1, 2016

Etude disponible ici 

Article de synthèse ici

Mots clés : , ,

Articles en lien

  • L’utilisation du poids à 24 heures comme référence pour le calcul de la perte de poids réduit la supplémentation et favorise l’allaitement maternel exclusif chez les nourrissons nés par césarienne

    Pour promouvoir l’allaitement maternel exclusif, les suppléments ne sont pas recommandés sans indications médicales telles que des signes cliniques de […]

    Lire la suite >
  • Position d’allaitement après une césarienne

    Cette étude propose une réflexion sur les positions d’allaitement proposées après un accouchement par césarienne. Il y est question de […]

    Lire la suite >
  • L’impact de la césarienne sur l’initiation, la durée et les difficultés de l’allaitement dans les quatre premiers mois du post-partum.

    Au Canada, le taux de césarienne est supérieur aux recommandations de l’OMS en 2009. Or, on sait que des les […]

    Lire la suite >