Effet de la fumée de cigarette des membres du foyer sur la durée de l’allaitement

26 septembre 2018 | Actualités scientifiques

Cette étude prospective analyse les effets du tabagisme maternel et paternel et du tabagisme d’autres membres de la famille sur la durée de l’allaitement. Elle conclue que les mères qui ont été exposées à deux ou plusieurs fumeurs dans le foyer ont eu une durée significativement plus courte de l’allaitement au sein à 12 mois de suivi. Comparé aux mères de famille non-fumeuses, les mères exposées à deux ou plusieurs membres de la famille fumeurs, présentent une probabilité d’arrêt de l’allaitement maternel accrue d’environ 30%.

Kris Y.W. Lok, Man Ping Wang, Vincci H. S. Chan, and Marie Tarrant. Effect of Secondary Cigarette Smoke from Household Members on Breastfeeding Duration: A Prospective Cohort Study. Breastfeeding Medicine, Vol.13 (6), July 2018, pp.412-417.
Cet article est également disponible sur demande chez IPA. Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA.

Pour aller plus loin

Publié par : V.M, Documentaliste IPA.

 

Mots clés : , , , ,

Articles en lien

  • L’allaitement exclusif peut atténuer l’augmentation de l’indice de masse corporelle chez les enfants génétiquement prédisposés

    Des chercheurs ont souhaité voir si la durée et l’exclusivité de l’allaitement maternel peuvent minimiser l’augmentation de l’indice de masse […]

    Lire la suite >
  • Faire le deuil d’un « allaitement raté » ? Pourquoi ? Comment ?

    Un “allaitement raté” ? Retour sur le livre d’ Amy Brown : Why Breastfeeding grief and trauma matters  Amy Brown […]

    Lire la suite >
  • L’impact potentiel de la procréation médicalement assistée (PMA) sur l’allaitement maternel

    Le numéro de Breastfeeding Medicine de Novembre 2019 met en avant un article sur l’impact potentiel de la procréation médicalement […]

    Lire la suite >