Féminismes et allaitement maternel en France des années 1890 à nos jours

25 octobre 2018 | Articles thématiques

Regards sur l’intervention de Laure Royer

La Journée Régionale de l’Allaitement 2018 vue par…

  • Laetitia Sermon, accompagnante du premier réseau lyonnais de soutien de mère à mère, groupe lait mam’s.

Avant la conférence, le féminisme était certainement pour moi plutôt incompatible avec l’allaitement. L’image que la société nous donne d’une femme libre et indépendante est loin de celle d’une femme allaitante.

Laure Royer nous a présenté les conceptions des féministes sur l’allaitement maternel depuis 1890.

A la fin du XIXe Siècle, mettre en nourrice à domicile ou envoyer l’enfant à la campagne quel déchirement cela devait être pour les mères ! Laisser sa chair pour répondre aux attentes de la société ou pire pour une nourrice envoyée par son mari pour travailler et nourrir un enfant en laissant le sien ! Tout cela pour gagner de quoi vivre.

Combien de femmes allaitantes aujourd’hui n’ont pas l’information ou le soutien nécessaire pour pouvoir reprendre le travail en évitant le sevrage forcé par cette reprise du travail , qu’elles jugent souvent précoce,? Combien de femmes dépendent financièrement de leur mari en prenant un congé pour continuer à allaiter ?

Le féminisme a perçu l’allaitement surtout comme un devoir. Au début du XXe Siècle, il était la base de la protection contre la mortalité infantile, le droit de la mère à allaiter son enfant ne venait qu’en second plan. Après la seconde guerre mondiale, le taux d’allaitement aurait diminué avec de moins bonnes pratiques dans les maternités.

Combien de femmes dans les services de néonatologie aujourd’hui connaissent l’importance du peau à peau et du lait maternel dans l’alimentation des prématurés ? Combien de contradictions entre soignants dans les services encore aujourd’hui ?

Je retiendrai de cette conférence que l’allaitement a été complètement compatible avec le féminisme dans l’histoire. Selon moi, encore aujourd’hui, l’obtention de plus de droit pour les femmes sera la clef afin d’ augmenter le taux d’allaitement : l’allongement de la durée du congé maternité, la diffusion de l’information autour de la parentalité, la normalisation de l’allaitement restent une priorité afin que chaque famille puisse choisir selon ses convictions et ensuite les assumer au sein de notre société.

Pour aller plus loin :

*Consultation sur place et prêt à distance possible pour les adhérents. Voir conditions .
(Devenir bénévole chez IPA)

Mots clés : , ,

Articles en lien

  • Journée Régionale de l’allaitement 2018 : les ressources du CERDAM d’IPA pour aller plus loin

    Pour approfondir les sujets abordés lors de la Journée Régionale de l’allaitement 2018, les documentalistes du  CERDAM (CEntre de Ressources […]

    Lire la suite >
  • Bibliographie au sujet de l’allaitement et du peau à peau

    Une bibliographie intéressante sur l’allaitement et le peau à peau, la méthode kangourou, le travail, la promotion et l’éducation à […]

    Lire la suite >
  • Allaiter et travailler : Comment faire ?

    Comment composer les repas de mon enfant en mon absence ? Comment conserver mon lait ? Comment utiliser mon lait ? […]

    Lire la suite >