Un composé présent dans le lait maternel lutte contre les infections bactériennes néfastes

30 octobre 2019 | Actualités scientifiques

Des chercheurs identifient un composé du lait maternel capable de lutter contre des infections causées par des bactéries néfastes : le glycérol monolaurate (GML), aussi appelé monolaurine.

Selon l’analyse, le lait maternel contiendrait 200 fois plus de GML que la lait de vache, alors que les préparations infantiles pour nourrissons n’en contiennent pas du tout.

Patrick M. Schlievert, Samuel H. Kilgore , Keun Seok Seo, et al. Glycerol Monolaurate Contributes to the Antimicrobial and Anti-inflammatory Activity of Human Milk. Scientific reports, October 2019, 9(1), 1-9.

Pour aller plus loin  :

Ces articles sont également disponibles sur demande chez IPA. Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA 
Publié par : EB, Documentaliste IPA.

Mots clés : , , ,

Articles en lien

  • Les résultats de l’étude de cohorte CHILD sur le transfert de bactéries via le lait maternel

    Une étude de cohorte canadienne s’est penchée sur la question du transfert de bactéries entre la mère et son nourrisson, […]

    Lire la suite >
  • L’alimentation d’un bébé avec le lait d’une autre femme que sa mère

    Les Dossiers de l’Allaitement mettent en avant une revue de littérature faisant le point sur l’alimentation d’un bébé avec le […]

    Lire la suite >
  • Différences entre le lait de la mère et le lait de donneuse pour le bébé

    Cette étude met en avant la différence entre le lait de la mère et le lait récolté et redonné par […]

    Lire la suite >