L’allaitement au sein permet-il de réduire la douleur lors de la vaccination des bébés âgés de 1 à 12 mois ?

12 décembre 2016 | Actualités scientifiques

Une étude Cochrane a constaté que l’allaitement avant et pendant l’injection de vaccins aidait à réduire la douleur chez la plupart des nourrissons jusqu’à l’âge d’un an. Les auteurs concluent que “l’allaitement maternel peut aider à réduire la douleur au cours de la vaccination des nourrissons au-delà de la période néonatale. L’allaitement a réduit les réponses comportementales de durée des pleurs et des scores composites de la douleur pendant et après la vaccination. Cependant, il n’y avait aucune preuve que l’allaitement maternel ait eu un effet sur les réponses physiologiques.”

Résumé en français de l’étude

Article : Harrison D, Reszel J, Bueno M, Sampson M, Shah VS, Taddio A, Larocque C, Turner L. Breastfeeding for procedural pain in infants beyond the neonatal period. Cochrane Database of Systematic Reviews 2016, Issue 10.

Mots clés : ,

Articles en lien

  • Infliximab : différer l’utilisation de vaccins vivants chez les nourrissons exposés in utero ou pendant l’allaitement

    L’ANSM publie des consignes sur la vaccination des nourrissons dont la mère est traitée avec de l’Infliximab Dans un courrier […]

    Lire la suite >
  • Influence des interventions éducatives sur l’engorgement mammaire et l’allaitement maternel exclusif

    L’engorgement mammaire et les douleurs mammaires peuvent entraîner l’arrêt précoce de l’allaitement maternel exclusif par les mères. Une équipe de […]

    Lire la suite >
  • Effets de l’allaitement sur la douleur liée à l’endométriose

    L’environnement hormonal semble avoir une influence considérable sur le développement de l’endométriose, suggérant que certains mécanismes physiologiques, tels que l’allaitement, […]

    Lire la suite >