L’allaitement au sein permet-il de réduire la douleur lors de la vaccination des bébés âgés de 1 à 12 mois ?

12 décembre 2016 | Actualités scientifiques

Une étude Cochrane a constaté que l’allaitement avant et pendant l’injection de vaccins aidait à réduire la douleur chez la plupart des nourrissons jusqu’à l’âge d’un an. Les auteurs concluent que “l’allaitement maternel peut aider à réduire la douleur au cours de la vaccination des nourrissons au-delà de la période néonatale. L’allaitement a réduit les réponses comportementales de durée des pleurs et des scores composites de la douleur pendant et après la vaccination. Cependant, il n’y avait aucune preuve que l’allaitement maternel ait eu un effet sur les réponses physiologiques.”

Résumé en français de l’étude

Article : Harrison D, Reszel J, Bueno M, Sampson M, Shah VS, Taddio A, Larocque C, Turner L. Breastfeeding for procedural pain in infants beyond the neonatal period. Cochrane Database of Systematic Reviews 2016, Issue 10.

Mots clés : ,

Articles en lien

  • Vaccination COVID-19 et allaitement

    Les femmes allaitantes peuvent-elles se faire vacciner contre le COVID-19 ? Les femmes enceintes et les femmes allaitantes ayant été […]

    Lire la suite >
  • L’effet calmant de l’odeur du lait maternel sur les nouveau-nés

    Le numéro de Breastfeeding Medicine de Novembre 2020 met en avant un article sur l’effet calmant de l’odeur du lait […]

    Lire la suite >
  • L’effet analgésique de l’odeur du lait maternel sur les nouveau-nés

    L’odeur du lait maternel a un effet sur les nouveaux-nés Dans cette méta-analyse portant sur 453 nouveaux-nés, il apparaît que […]

    Lire la suite >