L’allaitement exclusif peut atténuer l’augmentation de l’indice de masse corporelle chez les enfants génétiquement prédisposés

29 juin 2020 | Actualités scientifiques

Des chercheurs ont souhaité voir si la durée et l’exclusivité de l’allaitement maternel peuvent minimiser l’augmentation de l’indice de masse corporelle due aux risques génétiques, pendant l’enfance et l’adolescence.

Plusieurs études montrent que l’allaitement exclusif est associé à un indice de masse corporelle (IMC) plus bas pendant l’enfance et l’adolescence. Cependant, cette étude cherche à savoir si cette pratique peut réduire l’IMC des enfants prédisposés en raison de risques génétiques.

Les résultats montrent que l’allaitement maternel exclusif jusqu’aux 5 mois du nourrisson a un effet considérable sur la diminution de l’IMC chez les enfants à plus grands risques génétiques. L’allaitement exclusif jusqu’aux 3 mois ou l’allaitement non exclusif ont un effet beaucoup plus atténué.

L’étude suggère donc que des interventions souhaitant réduire le risque de surpoids et d’obésité devraient débuter dès le plus jeune âge, avec l’allaitement exclusif comme intervenant principal.

 

WU, Yanyan, LYE, Stephen, DENNIS, Cindy-Lee, et al. Exclusive breastfeeding can attenuate body-mass-index increase among genetically susceptible children: A longitudinal study from the ALSPAC cohortPlos Genetics, 2020, Vol. 16(6).

 

Pour aller plus loin  :

…mais aussi :

*Ces documents sont disponibles sur demande chez IPA.
Les revues Journal of Human Lactation et Breastfeeding Medicine sont consultables sur place sur RDV ou en prêt pour les adhérents.
Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA.
Publié par : EB, Documentaliste IPA.

Mots clés : , ,

Articles en lien

  • Relation à l’allaitement chez les mères primipares après un parcours de procréation médicalement assistée (PMA)

    La revue Breastfeeding Medicine de Janvier 2021 met en avant un article sur le vécu de l’allaitement par les mères […]

    Lire la suite >
  • Retard de croissance extra-utérin : effet neuroprotecteur de l’allaitement exclusif

    L’allaitement est recommandé pour les nourrissons qui présentent un faible poids de naissance. Une étude s’intéresse à l’impact de l’allaitement […]

    Lire la suite >
  • Impact de l’exercice physique sur la composition du lait maternel, en lien avec le développement du poids infantile

    Une étude suggère que lorsque les nouvelles mères font de l’exercice physique, elles améliorent probablement la santé métabolique à long […]

    Lire la suite >