Allaitement maternel et risque de maladies cardiovasculaires chez la mère

28 juin 2017 | Actualités scientifiques

L’étude, qui a associé l’université d’Oxford (Royaume-Uni), l’Académie chinoise de médecine et l’université de Pékin, a porté sur près de 300 000 femmes chinoises, entre 2004 et 2008.

D’après ses résultats, les mères qui allaitent auraient environ 10 % de risque en moins de développer une maladie coronarienne ou d’être victime d’un accident vasculaire cérébral.Et plus l’allaitement est long, plus le risque baisse.

Peters SAE, Yang L, Guo Y, et al. Breastfeeding and the Risk of Maternal Cardiovascular Disease: A Prospective Study of 300 000 Chinese Women. J Am Heart Assoc. 2017 Jun 21;6(6).

Cet article est également disponible sur demande chez IPA.
Publié par : VM., Documentaliste IPA.

Mots clés : , , ,

Articles en lien

  • L’allaitement exclusif peut atténuer l’augmentation de l’indice de masse corporelle chez les enfants génétiquement prédisposés

    Des chercheurs ont souhaité voir si la durée et l’exclusivité de l’allaitement maternel peuvent minimiser l’augmentation de l’indice de masse […]

    Lire la suite >
  • Faire le deuil d’un « allaitement raté » ? Pourquoi ? Comment ?

    Un “allaitement raté” ? Retour sur le livre d’ Amy Brown : Why Breastfeeding grief and trauma matters  Amy Brown […]

    Lire la suite >
  • L’impact potentiel de la procréation médicalement assistée (PMA) sur l’allaitement maternel

    Le numéro de Breastfeeding Medicine de Novembre 2019 met en avant un article sur l’impact potentiel de la procréation médicalement […]

    Lire la suite >