Les effets du peau-à-peau sur la composition calorique du lait maternel des mères d’enfants prématurés.

28 juin 2017 | Actualités scientifiques

Cette étude pilote examine l’effet du peau-à-peau sur la composition calorique du lait maternel exprimé par les mères de nourrissons prématurés, juste après avoir porté leurs nourrissons. Il apparaît que le lait fraîchement exprimé après le portage en peau-à-peau est plus calorique que le lait exprimé sans portage en peau-à-peau.

Nagorski Johnson Amy. The effects of skin-to-skin holding on caloric composition of expressed breast milk. Journal of Nursing Education and Practice. February 2017 , 7(2).

Cet article est également disponible sur demande chez IPA.  Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA

Pour aller plus loin :

 Publié par : VM., Documentaliste IPA.

Mots clés : , , ,

Articles en lien

  • La Charte du nouveau-né hospitalisé

    Favoriser le « Zéro Séparation » entre les parents et leur enfant dès la naissance Le 17 novembre 2021, à l’occasion de […]

    Lire la suite >
  • Obstacles et éléments facilitateurs liés à l’allaitement maternel chez les prématurés modérés à tardifs : une étude systématique

    La revue Breastfeeding Medicine de Mai 2021 met en avant un article sur les facteurs influant l’allaitement chez les prématurés […]

    Lire la suite >
  • Retard de croissance extra-utérin : effet neuroprotecteur de l’allaitement exclusif

    L’allaitement est recommandé pour les nourrissons qui présentent un faible poids de naissance. Une étude s’intéresse à l’impact de l’allaitement […]

    Lire la suite >