L’effet analgésique de l’odeur du lait maternel sur les nouveau-nés

21 janvier 2019 | Actualités scientifiques

Dans cette méta-analyse portant sur 453 nouveaux-nés, il apparaît que l’odeur du lait maternel semble jouer un rôle analgésique chez les nouveau-nés. Le groupe de nouveaux-nés exposé à l’odeur du lait maternel présentait moins de douleur pendant le prélèvement sanguin et pleuraient moins longtemps que le groupe exposé à aucune odeur.

Les nouveaux-nés exposés à l’odeur du lait maternel pleuraient moins longtemps et avaient des taux plus faibles de cortisol salivaire après le prélèvement que les nouveau-nés exposés à l’odeur du lait artificiel.

Shiyi Zhang, Fang Su, Jing Li. The Analgesic Effects of Maternal Milk Odor on Newborns: A Meta-Analysis. Breastfeeding Medicine 2018, 13(5) : 327-334

 

Pour aller plus loin :

Cet article est également disponible sur demande chez IPA. Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA 
Publié par : V.M., Documentaliste IPA. 

Mots clés : , , ,

Articles en lien

  • La succion non nutritive, le lait maternel administré par voie orale et le maintien de la position physiologique facilitent le soulagement de la douleur du nourrisson prématuré pendant les gestes de soin au talon

    Une étude taïwanaise publiée récemment a permis de remettre en lumière le rôle des méthodes non médicamenteuses dans la gestion […]

    Lire la suite >
  • Protocole clinique #15 de l’Academy of Breastfeeding Medicine : Analgésie et anesthésie chez la mère allaitante, révisé en 2017.

    Un des objectifs principaux de L’Academy of Breastfeeding Medicine est le développement de protocoles cliniques pour la gestion des problèmes […]

    Lire la suite >
  • Allaitement maternel et douleur

    La journée mondiale de la douleur célébrée ce lundi 16 octobre est l’occasion de se rappeler l’effet analgésique de l’allaitement. […]

    Lire la suite >