Stimulation olfactive des nourrissons prématurés et influence sur la maturation de leur capacité à s’alimenter

31 juillet 2019 | Actualités scientifiques

Une étude a montré qu’il était possible d’améliorer les habiletés d’alimentation orale chez le nouveau-né prématuré en utilisant la stimulation olfactive avec le lait maternel.

Les auteurs ont également constaté qu’il existait une période optimale pour utiliser cette méthode (moins de 31 semaines).

Jessica Davidson, Robin Ruthazer, and Jill L. Maron. Optimal Timing to Utilize Olfactory Stimulation with Maternal Breast Milk to Improve Oral Feeding Skills in the Premature NewbornBreastfeeding Medicine. May 2019, 14 (4) : 236-242.

Pour aller plus loin  :

Ces articles sont également disponibles sur demande chez IPA. Voir les conditions de consultation au Centre de Ressources CERDAM d’IPA 
Publié par : K.M.N., Documentaliste IPA. 

Mots clés : , ,

Articles en lien

  • Obstacles et éléments facilitateurs liés à l’allaitement maternel chez les prématurés modérés à tardifs : une étude systématique

    La revue Breastfeeding Medicine de Mai 2021 met en avant un article sur les facteurs influant l’allaitement chez les prématurés […]

    Lire la suite >
  • Retard de croissance extra-utérin : effet neuroprotecteur de l’allaitement exclusif

    L’allaitement est recommandé pour les nourrissons qui présentent un faible poids de naissance. Une étude s’intéresse à l’impact de l’allaitement […]

    Lire la suite >
  • Effet positif de l’allaitement sur le neuro-développement du nourrisson en cas de dépression maternelle

    L’influence de la dépression maternelle sur le développement cérébral du nourrisson est bien documentée, et notamment la détérioration des interactions […]

    Lire la suite >